Nouvelles de Saint-Antoine (2) – 21 mars 2020

Trois histoires d’aveugles qui nous montrent la voie

Chers amis paroissiens,

Ce 4ème dimanche de Carême devrait nous réjouir (Laetare), car la lumière vient ; mais la situation sanitaire dans notre pays nous incite surtout à prier, en méditant ce récit de guérison (Jn 9, 1-41) où Jésus… crache à terre.

« Avec la salive, il fit de la boue, puis il appliqua la boue sur les yeux de l’aveugle. » Après s’être lavé les yeux à la piscine de Siloé, l’aveugle avait retrouvé la vue…

Par ce geste si incarné, le Christ nous montre qu’il n’est pas étranger aux réalités de notre terre. Il n’opère pas « par magie », mais à partir du créé et dans la force de l’Esprit.

Comment pourrions-nous douter qu’il ne se penche vers nous quand nous l’appelons à l’aide ?

C’est en tout cas ce qu’ont compris d’autres aveugles, rencontrés sur les chemins :

« – Fils de David, prends pitié de moi ! – Que veux-tu que je fasse pour toi ? – Seigneur, que je voie ! » (Lc 18,35-43) »

– Prends pitié de nous, fils de David ! – Croyez-vous que je peux faire cela ? – Oui, Seigneur ! » (Mt 9, 27-30)

La seule chose que Jésus attend de nous – et qui lui permet d’agir – c’est une confiance sans limite : « Que tout se passe pour vous selon votre foi. » (Mt 9, 29)

La foi : condition nécessaire et suffisante.

Dans les périodes plus sombres, foi et responsabilité (autre mot pour l’amour du prochain) doivent nous guider lumineusement.

Le mystère pascal, que nous nous apprêtons à célébrer on ne sait pas encore trop comment, se joue en chacun de nous : un passage des ténèbres à la lumière.

Telle est la voie à suivre, à la suite des saints aveugles qui ont reconnu le Sauveur, et comme nous y sensibilise l’Apôtre Paul avec sa verve habituelle (2ème lecture) :

« Réveille-toi, ô toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’illuminera. »

« Autrefois, vous étiez ténèbres ; maintenant, dans le Seigneur, vous êtes lumière. Vivez en enfants de lumière ! » (Eph 5,8)

Que le Seigneur vous bénisse et vous garde.

Père Benoît Gérardin, curé

Informations :

– L’église reste ouverte aux horaires habituels, vous pouvez y faire une pause le jour où vous sortez pour faire vos courses. Même s’il y a 4 ou 5 paroissiens (ce qui devient assez rare), le lieu est suffisamment spacieux pour se tenir à bonne distance (10 mètres et plus !).

– Les 3 prêtres de la paroisse continuent à célébrer quotidiennement des messes à vos intentions et pour la communauté.

– Chaque jour à midi, il vous est proposé de dire avec nous la prière de l‘Angélus (texte à la fin de ce mail), spécialement en communion avec les malades et les personnels mobilisés. Nous y ajouterons un Notre Père et une invocation à Notre Dame, Saint Joseph et Saint Antoine de Padoue (« priez pour nous »), ainsi que tout autre saint à qui nous souhaitons nous confier.


– Chers paroissiens, nous serons toujours heureux d’avoir de vos nouvelles ! N’hésitez pas à nous en envoyer, ou à nous confier des intentions, en répondant à ce mail.Un immense merci à ceux qui nous ont envoyé des signes d’amitié et de communion, c’est très réconfortant !


– La Conférence Saint-Vincent de Paul, en lien avec la paroisse, peut répondre à des demandes de solidarité et d’aide individuelle. Contact : sven.laval@wanadoo.fr – 06 30 17 30 65

– Les Evêques de France invitent à participer à l’opération « illuminons l’Annonciation » le 25 mars à 19h30   https://www.facebook.com/eglise.catholique.fr/posts/10157481044672885

– Enfin, pour mémoire, messes dans les médias :

Le dimanche 
– « Le Jour du Seigneur », sur France 2, à 11h.
– KTO à 18h30, en direct depuis l’église Saint Germain l’Auxerrois, à Paris, présidée par Mgr Michel  AUPETIT.  Conférence de Carême à 16h30.
– Radios: France-Culture à 10h05  ou Radio Notre-Dame à 18h30. 

Tous les jours  :
– Sur KTO, messe à 7h, par le Pape FRANÇOIS à  Sainte-Marthe (y compris le dimanche) et 18h15 en direct de l’église Saint  Germain l’Auxerrois.
– Vous pouvez écouter la messe de 7h sur Radio Notre-Dame.

Prière de l’ANGELUS :

L’ange du Seigneur porta l’annonce à Marie.
– Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie…

Voici la servante du Seigneur.
– Qu’il me soit fait selon votre parole.
 

Je vous salue Marie…

Et le Verbe s’est fait chair.
– Et il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie…

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu.
– Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.

Prions :

Que ta grâce, Seigneur notre Père,
se répande en nos cœurs ;
par le message de l’ange,
tu nous as fait connaître l’incarnation de ton Fils bien-aimé ;
conduis-nous, par sa passion et par sa croix,
jusqu’à la gloire de la Résurrection.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.