Images de Saint-Antoine (5) Jeudi saint – 9 avril 2020

En mémoire de la Cène du Seigneur

Peut-être est-ce aujourd’hui le jour où la communion eucharistique va le plus manquer, puisque nous en rappelons l’institution voulue par le Seigneur. (photo 1)

« Prenez et mangez, ceci est mon corps… Vous ferez cela en mémoire de moi. »

Très peu d’entre nous pourront recevoir le Corps du Christ aujourd’hui… L’ascèse sacramentelle qui nous est imposée depuis le Carême va se prolonger, et la communion se faire, encore plus, spirituelle.

Les prêtres, en communiant ce soir, le feront pour vous et en votre nom : n’est-ce pas le rôle du prêtre d’être médiateur, serviteur de Dieu et du peuple de Dieu ?

En instituant l’eucharistie, le Christ institue en même temps ceux qui en seront les « intendants », c’est pourquoi le Jeudi saint est aussi la fête du sacerdoce : les prêtres comptent sur vos prières pour être toujours plus fidèles à la mission reçue !

« Que l’on nous regarde comme les auxiliaires du Christ et les intendants des mystères de Dieu. Or, ce que l’on demande aux intendants, c’est d’être trouvés dignes de confiance. » (1 Co 4,1-2)

Une pensée également pour ceux qui communieront pour la première fois à la Pentecôte (nous l’espérons) : une cinquantaine d’enfants, pour qui cette démarche est extrêmement marquante comme nous le voyons chaque année.

L’eucharistie est le trésor dont l’Eglise est dépositaire, et qu’elle doit ouvrir à l’humanité entière. 

Prolongement de l’incarnation du Sauveur, elle est le signe visible et efficace de sa présence au milieu de nous, jusqu’à la fin des temps.

Elle est le signe du plus grand amour : du don total que Jésus fait de lui-même sur la Croix pour chacun de nous, « sang de l’Alliance nouvelle et éternelle versé pour vous et pour la multitude, en rémission des péchés. »

Photo 2 : dessous de patène,  coeur transpercé et inscription IHS (Jésus sauveur des hommes) surmontée de la croix

 Photo 3 : chapelle du Sacré-Coeur ; Christ portant les stigmates de la passion, son attitude peut nous faire penser à sa prière à Getsémani.

**************

Informations liturgiques et paroissiales (bien lire jusqu’en bas de cette page !)

❖ Jeudi saint – 9 avril

▪ Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, bénira la ville de Paris avec le Saint-Sacrement à 12h depuis la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre (non retransmis en direct) 

▪ A 18h, célébration de la Cène du Seigneur présidée par le pape François, sur KTO en direct de Rome. 

– A 18h30 avec Mgr Aupetit depuis Saint-Germain l’Auxerrois, sur Radio Notre Dame.

❖ Vendredi saint – 10 avril 

▪ A 11h30, Mgr Michel Aupetit vénérera la Sainte Couronne d’épines au cœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris, à quelques jours du 1er anniversaire de l’incendie qui a ravagé l’édifice en 2019. Evénement sera diffusé en direct sur BFM TV et sur KTO.

▪ A 15h un Chemin de Croix sera présidé par Mgr Philippe Marsset, évêque auxiliaire de Paris, à Saint-Germain l’Auxerrois, en direct sur Radio Notre Dame. 

Le Triduum pascal à Saint-Antoine de Padoue :

Comme vous le savez, aucune célébration publique n’est possible.

Ces horaires vous sont communiqués pour vous permettre d’être en communion de prière avec les prêtres au moment où ils célèbrent les offices :

– Jeudi saint, Cène du Seigneur : 20h

– Vendredi Saint : chemin de croix à 15h (l’église est fermée de 15h à 16h)                         
Office de la passion : 20h

– Vigile pascale : samedi 21h

– Dimanche de Pâques : 8h45 et 19h15 (l’église est ouverte comme tous les dimanches de 10h à 19h)


Spécial Pâques : la parole est à vous !

Dès ce dimanche et pendant toute l’octave pascale, lancement de l’opération « J’envoie mes voeux de Pâques à la paroisse ».

A défaut de nous offrir des oeufs,

dans la joie échangeons des voeux !

Mode d’emploi :

– composer une (courte) phrase de voeux

– y joindre une phrase biblique ou spirituelle de votre choix évoquant l’espérance de Pâques

– option (appréciée) : joindre une photo de vous / de votre famille / de quelque chose de joli

Envoyez ensuite le tout à l’adresse paroissiale : saintantoinedepadoue75015@gmail.com

Etape supplémentaire (bonus) : envoyez ces mêmes voeux à des amis, surtout s’ils sont non-croyants ou non-pratiquants…

Quelques-uns de vos voeux pourront être publiés dans les prochaines Nouvelles de Saint-Antoine. Bonne réflexion !

Photo 4 : icône du Triduum envoyée ce matin par une paroissienne

Père Benoît Gérardin, curé