FIP de Saint Antoine de Padoue du 21 juin 2020

Dimanche 21 juin 2020 : 
12ème dimanche du temps ordinaire

Vers un « monde d’après » ?

 « La pensée chrétienne a développé l’idée de bien commun. Il n’est pas la somme des biens communs (système scolaire, système hospitalier, système routier, distribution de l’eau ou de l’électricité, etc.), mais le bien dans

lequel tous peuvent être en communion. L’épidémie s’ajoute à la contrainte écologique pour encourager l’humanité entière, tout homme, tout État, toute structure politique à ne pas limiter le bien commun aux seuls intérêts des humains mais à inclure dans sa visée tous les êtres de notre cosmos. L’élargissement du regard est sans doute la seule manière de sortir par le haut des traumatismes provoqués par l’épidémie et le confinement qui a été imposé aux corps sociaux. S’orienter dans une telle direction serait aussi sortir de la course actuelle des sociétés occidentales vers l’accumulation de moyens techniques permettant de transformer toute frustration en droit à faire valoir sur la société. Le corps social n’a pas à satisfaire les désirs de chacun, mais il devrait aider chacun à croire en son rôle propre, malgré ses manques et ses douleurs. » 

« Le modèle des relations entre les êtres humains ne devrait pas être le conflit ou la compétition, ni même le commerce. Ce devrait être l’hospitalité. Pour cela, il importe que chacun habite sa maison et habite en lui-même. À l’échelle individuelle comme à l’échelle collective, le modèle du progrès humain ne peut pas être l’extension indéfinie des droits. Il devrait être la croissance dans le don de soi et le service des autres, rendue possible par l’hospitalité mutuelle entre les humains et la maison commune. Il ne s’agit pas là d’une utopie, d’un rêve qui n’a pas de lieu pour se réaliser, mais d’une espérance qui passe par le chemin intérieur de chacun. L’expérience du confinement a peut-être donné quelques clés pour progresser collectivement en ce sens. » 

Lettre de Mgr Eric de Moulins-Beaufort au Président de la République
(extraits) 3 juin 2020

_____________

Dimanche 28 juin 11h : messe de fin d’année et d’action de grâce du Père Benoît Gérardin, avant son départ en mission (Fidei donum) comme curé du secteur pastoral de Nancy-Ouest. 
La messe sera suivie  d’un verre de l’amitié très simple si le temps le permet.

_____________

Départ du Père GÉRARDIN

Si vous souhaitez participer au cadeau qui sera offert au Père Gérardin à l’occasion de son départ, vous pouvez utiliser la cagnotte mise en place (https://www.leetchi.com/c/cadeau-pour-le-pere-gerardin) ou  venir déposer votre participation dans la boîte aux lettres de la paroisse, ou dans l’enveloppe à disposition à l’accueil. 
Un  Livre d’Or vous attend également à l’accueil : n’hésitez pas à venir le compléter aux heures d’ouverture (du lundi au vendredi de 17h à 18h30, dimanche à 12h15).